Peupliers de France

Peupliers de France

Le portail de la filière Peuplier

Description de la filière

Une filière spécifique

Les particularité du Peuplier (populiculture, structure de la propriété, historique) et les spécificités de son bois, en font une essence et une filière à part dans le paysage forestier.

Populiculteurs

A ce jour, on estime que les 200 000 ha de peupleraies sont répartis en environ 200 000 propriétaires. Le foncier est particulièrement petit et morcellé, et de très nombreux propriétaires de peupleraies n'ont pas d'autre essence forestière. La populiculture étant aussi une sylviculture très spécifique et "pointue", ceci explique que des associations de populiculteurs se forment et jouent un rôle important de structuration.

L'exploitation et la transformation des peupliers

Transformation du bois : trois grands secteurs d'activité

Le premier est celui de l'emballage léger en bois. En effet, le Peuplier est l'essence très majoritairement utilisée par les entreprises de ce secteur d'activité : ses qualités de légèreté, robustesse, souplesse permettent de fabriquer des emballages que l'on ne peut réaliser qu'avec cette essence. Les entreprises les plus importantes sont regroupées au sein du Syndicat national des industries de l'emballage léger en bois - le SIEL.

Le second est celui du panneau contreplaqué. Plusieurs entreprises de l'Union des industries du panneau contreplaqué (UIPC) utilisent du Peuplier pour réaliser des panneaux qui peuvent même être 100 % peuplier - particulièrement légers tout en restant robustes.

Le troisième est celui du sciage. Il regroupe de très nombreuses entreprises, dont la plupart utilisent diverses essences de bois.

L'exploitation et le transport

Certains de ces industriels de la première transformation achètent des peupliers sur pied, et ont ainsi une activité d'exploitant. D'autres préfèrent acheter des bois à des entreprises qui se chargent de l'exploitation, du tri, et du transport des bois : les exploitants.

En tant que commerçant intermédiaire, le rôle de l'exploitant est de rechercher, d’estimer et d’acheter des coupes de bois sur pied ; de regrouper, d’exploiter et de valoriser les lots en fonction de leurs destinations. Ainsi, il organise et surveille les chantiers d’abattage, de débardage et de transport du lieu de production des peupliers jusque chez ses clients transformateurs. L’exploitant forestier peut exploiter directement les bois ou les faire exploiter en sous-traitance.

L’exploitant forestier doit livrer des produits issus des peupleraies à ses clients utilisateurs industriels de la 1ère transformation selon un cahier des charges qualitatif et quantitatif défini par un contrat d’approvisionnement. Il doit avoir une bonne organisation logistique car il assure le plus souvent des livraisons « juste à temps » aux scieurs, dérouleurs, papetiers, fabricants de panneaux, bois énergie...

Beaucoup d'exploitants gèrent diverses essences, mais certains ont une forte spécialisation Peuplier.

A consulter : le site de la Fédération nationale du bois

La gestion

Bien que se situant dans le domaine forestier, la gestion des peupleraies demande des connaissances très particulières.

Si vous ne disposez pas du temps pour gérer votre peupleraie ou pour acquérir les connaissances indispensables, il est conseillé de se tourner vers un professionnel qui connait bien le peuplier.
Ressources : le CNPF dispose de spécialistes Peuplier et pourra vous orienter vers des gestionnaires, vous pouvez aussi vous renseigner directement par exemple auprès de Experts forestiers de France, ou de l'Anatef (les gestionnaires forestiers indépendants).

La production des plants de peuplier et les travaux

Entre 800 et 900 000 jeunes plants de peuplier sont produits chaque année par les pépiniéristes, qui élèvent les plants pendant 1 à 2 ans. Beaucoup de producteurs de plants de peuplier sont spécialisés sur cette essence.

Les pépiniéristes et les entrepreneurs de travaux forestiers réalisent ensuite les travaux de plantation, de taille et d'élagage, mais aussi les entretiens du sol si nécessaire.

Les pépiniéristes Peuplier peuvent être représentés par deux structures :

Les entrepreneurs de travaux forestiers sont regroupés au sein de leur fédération nationale Entrepreneurs des territoires.

La recherche et le développement

Des organismes de Recherche public, comme l'INRAE, le Cemagref, des Universités, mais aussi le FCBA et des structures privées, réalisent des travaux de recherche sur différents aspects de la production de bois de peuplier. Par exemple l'amélioration de la qualité du bois, l'adaptation au changement climatique...

En France, deux structures mènent une recherche active pour obtenir de nouvelles variétés de peuplier : le GIS Peuplier, et la société 3C2A sitée à Nérac.

Des organismes de développement, comme l'IDF, les CRPF, les Cetef, assurent la validation des résultats de la recherche peuplier et le transfert vers la production.

Il faut entre 20 et 30 ans de travail pour aboutir à une nouvelle variété de peuplier commercialisable.

Représentation nationale, organisations nationales

La filière Peuplier est représentée au niveau national par le Conseil National du Peuplier (CNP), structuré comme une fédération.

La Chambre du Peuplier se compose de personnes physiques ou personnes morales, exploitants, scieurs, transformateurs et utilisateurs de peuplier et autres organismes en lien avec le développement de l’utilisation du bois de peuplier. L’association est ouverte à tous.

Au niveau international

Propopulus : association européenne du Peuplier

ProPopulus a pour objectif de jouer un rôle de premier plan dans le défi du développement durable, en positionnant le peuplier comme une source de matière première stratégique et renouvelable.  Site de Propopulus

La Commission internationale du Peuplier (CIP)

La Commission internationale du peuplier (CIP), l’un des organes statutaires techniques de la FAO sur les forêts, vise à promouvoir la culture, la conservation et l’utilisation des membres de la famille des Salicaceae, qui inclut les peupliers et les saules.
Elle est le seul forum qui réunit des dirigeants, des utilisateurs et des chercheurs dans le domaine des peupliers et des saules pour discuter de questions d’intérêt commun de manière interdisciplinaire.

La CIP exécute son mandat en soutenant des activités de recherche et de gestion par l’intermédiaire de six groupes de travail

  • exploitation et utilisation du bois ;
  • maladies ;
  • insectes et autres animaux nuisibles ;
  • génétique, conservation et amélioration ;
  • systèmes de production et applications environnementales.

Et de manière plus générale

Toutes ces structures fonctionnent en lien étroit avec les autres organisations de la filière forêt-bois, comme la Fédération nationale du bois, France Bois Forêt, le CODIFAB, le DSF département pour la santé des forêts, les interprofessions Fibois régionales, ...

Voir également la liste des membres du CNP.